Pourquoi un document sur la différenciation?

La différenciation pédagogique est bien campée dans le Programme de formation de l’école québécoise : « Tout élève peut exploiter ses capacités et apprendre (…) Le programme actuel (…) permet de prendre en compte l’hétérogénéité qui caractérise tout groupe d’élèves, et il facilite la différenciation pédagogique, condition essentielle à la lutte contre l’échec. »[1]

Les principes fondamentaux soutenus par le Programme de formation de l’école québécoise sont basés sur les 7 postulats de Burns (1972)[2]. Burns a formulé ces énoncés pour souligner le caractère individuel de l’apprentissage. D’après lui, il n’y a pas deux personnes :

qui progressent à la même vitesse[3];

  • qui soient prêtes à apprendre en même temps;
  • qui utilisent les mêmes techniques d’étude;
  • qui résolvent les problèmes exactement de la même manière;
  • qui possèdent le même répertoire de comportement;
  • qui possèdent le même profil de champs d’intérêt;
  • qui soient motivées à atteindre les mêmes buts.

En acceptant ces énoncés de base, on constate les limites d’un enseignement traditionnel. La différenciation pédagogique implique un changement de paradigme allant de l’enseignement centré sur la matière à l’enseignement centré sur l’élève. En plus de ces énoncés de base, nous croyons que l’enseignant doit posséder une bonne connaissance du Programme de formation de l’école québécoise, de la Progression des apprentissages et du portrait des élèves de sa classe.

Une connaissance pointue de ces préalables est nécessaire à la réalisation d’une planification et d’une démarche différenciée. Pour en arriver à l’atteinte de ce but, l’enseignant a besoin des fondements théoriques de la différenciation, des outils et du soutien.

Vous trouverez, dans ce présent document, quelques définitions d’experts, les trois niveaux et les quatre dispositifs de la différenciation pédagogique, les cadres légaux et des documents complémentaires.
En espérant que ce présent document favorisera une vision claire et commune de ce qu’est la différenciation pédagogique.

[1] Ministère de l’Éducation du Loisir et du Sport du Québec. L’Évaluation des apprentissages au secondaire,  Cadre de référence, version préliminaire. Québec : gouvernement du Québec, 2006,  p.25.

[2] Burns, R.W. Édité en 1972. Essor des didactiques et des apprentissages scolaires de JP Astolfi, 1995.

[3] Gouvernement du Québec, ministère de l’Éducation, 2001. Programme de formation de l’école québécoise, pages 3 à 7.