Quoi?

Voici quelques définitions de différents experts et expertes sur la différenciation pédagogique :Ce-que-les-experts-en-pensent

La différenciation pédagogique, ce n’est pas…

 

Différencier ce n’est pas individualiser

Différencier ce n’est pas une relation duale

 

 

 

La différenciation n’engendre pas automatiquement une individualisation de l’enseignement. Il n’est pas question de planifier et de pren

dre en charge chaque élève individuellement, mais plutôt de varier ses méthodes et ses stratégies d’enseignement et d’organiser la classe afin que chacun puisse prendre l’itinéraire d’apprentissage qui lui convienne. De plus, individualiser ou trop différencier n’oblige pas les élèves à s’adapter et à développer leur autonomie. Enfin, différencier n’engendre pas une multitude de relations duales, d’autant plus que les interactions sociales entre les pairs sont essentielles aux apprentissages.

La pédagogie différenciée n’est pas une nouvelle approche pédagogique à la mode, mais plutôt une philosophie avec ses valeurs et ses principes. Perrenoud dit que c’est une dimension de toute pédagogie, une alternative à l’indifférence aux différences, l’expression d’une volonté de maîtriser la diversité des expériences éducatives pour fabriquer moins d’inégalités.

Source : Commission scolaire de Montréal, formation sur la différenciation par Martine Duguay,  2004.

La pédagogie différenciée, c’est une dimension de toute pédagogie, une alternative à l’indifférence aux différences. (Perrenoud)

 

 

Les principes de la différenciation:

Les-principes-de-la-différenciation